GINO

gino

Gino est un passionné de Hiphop, toujours animé par les valeurs essentielles de cette culture. Enfant du centre-ville de Marseille, Gino grandit dans les rues du Panier, le quartier des immigrés italiens, et il y voit naître le rap marseillais, et notamment le Rat Luciano qui restera un référent et un ami tout au long de son évolution musicale. Dès l’adolescence, il se passionne pour cette musique, écrit ses premières rimes, commence à prendre le micro. Ses références sont alors IAM et NTM, mais avant tout Fonky Family, les grands du quartier, et les rappeurs américains en provenance de New-York (Mobb Deep, Notorious BIG…)Il découvre à travers cette musique un moyen de transmettre et de dénoncer. Après avoir tenté l’expérience en groupe, il décide de se lancer en solo en 2000 et produit plusieurs projets distribués localement, dont « Terre brûlée » sorti en 2006 qui sera largement diffusé aussi bien localement que nationalement.

A force d’écumer les mixtapes et les scènes locales, Gino se forge une solide réputation dans l’underground marseillais, et c’est en 2008 qu’il est invité sur l’album « Second souffle » le projet solo de Sat le mc de la Fonky Family. A la suite de cette collaboration, Gino suivra Sat tout au long de la promotion de son album et de sa tournée, ce qui lui permettra de faire ses armes sur les scènes des quatre coins de l’héxagone. Cette première exposition nationale lui permettra d’apparaître sur des projets nationaux et de franchir un cap, aussi bien structurel qu’artistique. Fort de cette expérience, Gino sort en 2010 son premier street-album « 1313 » distribué nationalement. Le projet connaitra un succès d’estime important et permettra à Gino de continuer les concerts à travers le pays. En 2011, il ressortira une mixtape « Prologue » qui sera diffusée uniquement en digital afin de préparer la sortie de son album.

Depuis, Gino a participé à de nombreux projets mais il s’est surtout concentré sur l’élaboration de son premier album « Ground Zéro ».Il s’est, pour cela, entouré de l’équipe de beatmakers qui le suit depuis ses débuts et qui sont intervenus dans la plupart de ses précédents projets : Just Music beats (IAM, Akhénaton, Flynt, Deen Burbigo, Taïpan…), Médéline (Booba, Diam’s, Nessbeal, Fonky Family…), Dance (IAM, Deen Burbigo, Carpe Diem), Saïz (Keny Arkana, Carpe Diem, Kalash l’Afro…).Cet album est une plongée au coeur de l’univers de Gino : ses origines italiennes sont omniprésentes tout au long du disque, Gino allant jusqu’à dédier un titre à ses grand-parents, immigrés siciliens, et plus largement à toutes les familles immigrés, quelles qu’en soient les origines, qui ont été déracinées et qui ont connu Marseille comme Terre d’accueil.

Gino décrit également la vie à Marseille, Marseille la cosmopolite mais également la violente, théatre des règlements de comptes entre bandes rivales et de l’influence du grand banditisme sur la vie quotidienne. Il décrit surtout le malaise d’une génération incomprise, qui vit l’exclusion au quotidien qu’elle soit raciale ou sociale, tout en y apportant une touche d’espoir, et en incitant la jeunesse à relever la tête, lui qui souhaite « montrer les étoiles à ceux qui marchent la tête baissée. » Quels que soit les constats réalisés ,qu’ils concernent la vie quotidienne, le milieu politique ou celui du rap, Gino incite l’auditeur à l’optimisme, à l’ouverture et à l’échange. Bien loin des clichés du rap actuel, le rap de Gino n’est ni léger et puéril, ni violent gratuitement ou putassier, c’est un rap mature, conscient et réfléchi, avec toujours « une règle d’or, celle de rester vrai ».

Au travers de cet album, Gino sort des carcans du rap underground et s’adresse au peuple, quel que soit son age, ses origines ou sa classe sociale…. l’objectif n’est pas de diviser mais de rassembler. Gino quitte l’underground et arrive à son « Ground Zéro » mais sans jamais oublier les valeurs essentielles du hiphop , celles qui l’ont bercé depuis toujours, Gino nous délivre un album de passionné, franc et direct, « du rap de bonhomme, pas du rap Gangst’ »….

PROJETS SOLO :
PROLOGUE (2011)
1313 (2010)
TERRE BRULEE (2006)

APPARITIONS :
Compilation « Appelle-moi Mc »
Compilation « Département 13 »
Sat « Second souffle »
Sat « Diaspora »
Carpe Diem « En temps voulu »
Carpe diem « Notre silence a toujours son mot à dire »
Mystik « Fukushima 8.9 »
Mesrime « Marseillistan »
Compilation « Winners »
Compilation « L’As de Diamant »
Seth Gueko « Tremblement de Ter-ter spécial Marseille »

Retrouvez Gino sur Facebook